AU CHU DE CAEN, ON PRATIQUE LE SPORT EN CHAMBRE

À Caen, mercredi 22 novembre 2017

 

Les patients soignés en hématologie au CHU de Caen peuvent, depuis septembre, s’inscrire à une séance d’activité physique adaptée avec Laury Aulnette.

Depuis la rentrée de septembre, un nouveau soin de support rythme les semaines du service hématologie du CHU de Caen : le sport. Deux fois par semaine, le mercredi matin et le vendredi après-midi, les patients qui le souhaitent font entrer dans leur chambre d’hôpital une professeure d’activité physique adaptée. Laury Aulnette, 25 ans et basketteuse au CB Ifs (Calvados), dispose de 2 heures pour voir ses patients. « Parfois, je n’ai que deux personnes à voir et je peux faire des séances d’une heure, d’autres fois j’en ai 6, et je n’ai pas le temps de voir tout le monde, ou alors sur des séances très courtes », explique-t-elle.

Appelée au sein du service par le Dr Christophe Fruchart, elle œuvre depuis déjà 4 ans au centre de lutte contre le cancer François-Baclesse, qui jouxte le CHU, où elle dispense des cours collectifs. En hémato, sa mission est rendue possible par les dons de patients et d’associations, qui financent déjà la réflexologie plantaire ou un programme de diététique, par exemple. « Nous partons sur un an d’essai. Si tout se passe bien, nous devrions réussir à pérenniser le projet, si on arrive à assumer les frais qu’il implique. »

D’autant qu’idéalement, le dispositif pourrait concerner plus de patients, qui ne sont pas tous au courant de son existence. Ni même des bienfaits de l’activité physique dans le cadre d’un traitement contre un cancer. « Moi, je dispose d’un temps trop restreint pour les informer, mais j’ose espérer que l’hôpital le fait », appuie Laury. Car ces séances aident, en particulier, à limiter la fonte musculaire due à la maladie, qui « fatigue les patients au moindre effort ». D’un point de vue psychologique, elles « renforcent d’abord l’estime de soi, mais aussi le lien social, parce que j’entre dans leur chambre et, dans le cadre de cours collectifs, ils peuvent échanger sur leur vécu, se donner des conseils. »

 

 

Laisser un commentaire