REVUE DE PRESSE

Le sport et la maladie ? On en parle dans les médias, de différentes manières et sous différents formats. Retrouvez, dans cette page qui sera régulièrement mise à jour, les articles ou émissions que nous avons appréciés chez nos confrères.

 

Comment les enfants sont devenus accros aux écrans (Envoyé spécial, jeudi 18 janvier 2018). Comme dans l’émission de La Tête au carré (ci-dessous), l’équipe d’Envoyé spécial s’est intéressée aux problèmes de développement que rencontrent les enfants confrontés trop longtemps aux écrans. L’enquête part à la rencontre d’Anne-Lise Ducanda, médecin de Protection maternelle et infantile (PMI) dans l’Essonne (qui a publié en mars 2017 cette vidéo pour tirer la sonnette d’alarme – dont L’Obs a nuancé la thèse, en juin de la même année), et de protagonistes d’entreprises digitales (un créateur d’applications, des vendeurs Apple…). Elle montre comment les écrans agissent comme une addiction, notamment auprès des enfants et des adolescents.

Envoyé spécial est un magazine hebdomadaire d’information, présenté par Élise Lucet, diffusé sur France 2, le jeudi à 20H55.

 

 

Les dangers de la sédentarité (La Tête au carré, jeudi 18 janvier 2018). Trop de temps passé devant les écrans et trop peu à pratiquer une activité physique. Le professeur François Carré, cardiologue au CHU de Pontchaillou (Rennes) – qu’on adore depuis qu’on l’a rencontré à Caen – et François-Marie Caron, pédiatre à Amiens, expliquent en quoi ces facteurs affectent la santé des enfants. Pour eux, l’écran, c’est pas avant 3 ans, et “bouger”, c’est au moins 3 heures par jour après 1 an.

La Tête au carré est une émission de vulgarisation scientifique, présentée par Mathieu Vidar, et diffusée du lundi au vendredi, de 14H à 15H.

 

 Le sport, une nouvelle thérapie contre le cancer (Ouest-France, vendredi 17 novembre 2017). Un reportage au sein de l’Institut de cancérologie de l’Ouest, qui venait alors d’être inauguré à Saint-Herblain (Loire-Atlantique). On y explique comment le sport lutte contre le déconditionnement physique et les patientes soulignent le “miracle” du sport, qui redonne de l’énergie. À lire aussi : “Avec le rugby, les femmes plaquent la maladie”, sur cette pratique proposée à l’Oncopole de Toulouse.
 

   “Avoir eu un cancer m’empêche de faire un emprunt étudiant” (Le Monde, mercredi 13 septembre 2017). Le quotidien relaye le témoignage d’un homme de 19 ans qui, après avoir été touché par un cancer, a dû renoncer à ses projets d’études et immobilier, faute d’obtenir un prêt étudiant.

Le sport, la bête noire du cancer (Interception, dimanche 30 juillet 2017). On y suit des patients inscrits à la Cami (fédération de sport & cancer) dans leur préparation et leur participation à la Vogalonga, une course de dragon boats organisée chaque année dans les canaux vénitiens… Un documentaire humain et sensible, qui laisse la parole aux patients et s’intéresse à leur histoire personnelle et collective.

Interception est un magazine sociétal hebdomadaire diffusé le dimanche, de 9H10 à 10H.

 

Quand j’avais 6 ans, j’ai tué un dragon (Keren productions, 2016). Quand on diagnostique une leucémie à sa fille cadette, en 2012, le réalisateur caennais Bruno Romy s’en saisit pour créer un documentaire très personnel. L’épreuve familiale est transformée en un récit poétique, burlesque et émouvant.

« Mon papa fait du cinéma. Il fait des films drôles. Ma maman fait des dessins. Quand j’avais 6 ans, j’ai eu une maladie très grave. On a décidé d’en faire un film avec des images et des dessins… Je sais pas si ça va être très drôle. » Mika

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer